Vous êtes ici : Accueil » Découvrir » Vie municipale » Projets en cours

Projets en cours

Mis à jour le mardi 29 janvier    


PLAN LOCAL D’URBANISME

Le PLU a été arrêté par la Communauté de Communes Pays de Fénelon en date du 6 décembre 2018. Le document devrait faire l’objet d’une approbation préfectorale en début d’année. Il se substituera alors à la carte communale.

RESTAURATION DE LA COUVERTURE DE LA MAISON DES CROISIERS

Les travaux de restauration de la charpente et de la couverture sont en cours de finition.

Ils seront complétés par la pose de volets bois en remplacement des huisseries délabrées.

TRAVAUX DE VOIRIE

Les travaux de voirie inscrits au budget ont porté sur la route de Toulgou.

Coût des travaux : 64 478 € TTC

EXTENSION DU RESEAU D’EAU PLUVIALE AU BARRY

Un important chantier d’extension du réseau d’eau pluviale a été réalisé au Barry.

Ces travaux permettent de recueillir les eaux d’une partie de la rue du Château et de la rue du Pressoir et de les amener au fossé du Barry.

Le passage des canalisations n’était possible qu’en terrain privé. La commune adresse de vifs remerciements au propriétaire qui a consenti une servitude.

EGLISE D’EYBENES

Après une belle inauguration des vitraux de l’Eglise d’Eybènes organisée par l’Association MPS fin août 2018, la municipalité poursuit sa volonté de redonner à cet édifice son éclat.

Suite aux accords intervenus avec la DRAC dès le projet d’aménagement des abords, le Conseil Municipal a inscrit au budget 2018 des crédits pour financer une étude technique par un architecte homologué par les Bâtiments de France. L’église St Loup n’est pas classée monument historique mais juste inscrite rendant quand même obligatoire l’intervention des bâtiments de France pour tous les travaux de restauration mais réduisant les possibilités d’obtention d’aide financière.

Plusieurs offres d’architectes du patrimoine ont été reçues. Le conseil municipal a retenu le cabinet APGO. Ce cabinet est déjà intervenu sur notre région sur plusieurs édifices religieux mais également châteaux.

Ce cabinet interviendra début janvier pour diagnostiquer les travaux à faire et les classer par ordre d’urgence. Le Conseil Municipal pourra ainsi, avec l’aide de MPS, décider des travaux à programmer.

CIMETIERES

Les travaux de mise en place de cavurnes supplémentaires au columbarium, inscrits au budget, sont en cours de réalisation.

Au cimetière d’Eybènes, la croix a été remplacée.

NOUVELLES ADRESSES

La commune participe à la démarche de mise en place d’un nouvel adressage normé engagée dans tout le département. La qualité de l’adresse est un enjeu important pour le territoire et son développement.

Un bon adressage permet :
-  de simplifier les livraisons et l’acheminement du courrier
-  de faciliter l’intervention des secours et des services de soins à la personne
-  de faciliter les interventions techniques (services des eaux, de l’électricité et des télécommunications).

Un adressage normé est de plus obligatoire pour le déploiement de la fibre optique à la maison.

Un groupe de travail composé d’élus et d’habitants connaissant bien la commune a été constitué. Il établit un repérage de l’ensemble des voies et formule des propositions de noms de rue.

Au mois de mars, un tableau des différentes voies sera affiché en mairie avec les dénominations envisagées. Les habitants pourront en prendre connaissance et faire part de leurs observations.

Membres du groupe de travail :

Jean-Pierre DUBOIS, Jacques FERBER, Claude PROUILLAC, Jean-Luc DUPPERRET
Alain RATHIER, Michèle JOURDAIN, Michel CEROU, Nathalie GENDRE, Pierre CANDAILLE.

PROTOCOLE PARTICIPATION CITOYENNE

Le 6 décembre, Monsieur le Sous-Préfet de Sarlat et le Commandant de Gendarmerie Têtu (représentant le Colonel Nicot) ont signé avec la commune un protocole de participation citoyenne, en présence de membres du conseil municipal et de M. Dechaud, responsable de la Brigade de la Gendarmerie de Salignac.

Ce dispositif vise à mettre en place une collaboration, sous l’égide de la commune, entre les habitants et la gendarmerie en vue de la protection des personnes et des biens. Cette action, qui se développera à compter de 2019, fera l’objet d’une présentation aux membres de la réserve communale de sécurité civile.

DESHERBAGE

Depuis le 1er janvier 2017, la loi Labbé dite aussi « loi zéro phyto », oblige les collectivités à désherber autrement qu’avec des produits chimiques. La commune de Salignac a signé la « Charte Zéro Phyto » et n’utilise plus ni pesticide, ni herbicide, ni fongicide. Les employés communaux luttent désormais contre l’envahissement des mauvaises herbes par le brûlage ou l’arrachage manuel ou avec l’aide d’outils spécifiques.

Cette nouvelle disposition implique davantage de temps passé pour ce travail. Le nettoyage de nos rues et de nos chemins est aussi de la responsabilité de chacun. Si nous voulons que nos villages aient un aspect accueillant, chacun de nous doit y mettre du sien, en évitant laisser traîner des papiers, des mégots, en ramassant les déjections animales et en entretenant son devant de porte. Nombreux sont ceux qui déjà agissent dans ce sens, mais si tout le monde fait un petit effort, ce sera un mieux-être pour tous.

Merci à tous et à chacun d’y mettre un peu du sien.

FIBRE OPTIQUE

Les travaux d’alimentation du central de Salignac en fibre optique sont en cours de finalisation.

Le passage des lignes qui transitent par Borrèze a nécessité un travail d’élagage des arbres situés en domaine privé. Les propriétaires concernés sont remerciés pour leur réactivité qui a permis l’avancement de ces travaux très importants pour la commune.

Aucune date n’est annoncée à ce jour par Orange pour la mise en service, elle devrait intervenir avant fin juin 2019.

ARTISAN OU COMMERCANT, VOUS AVEZ UN PROJET D’INVESTISSEMENT POUR MODERNISER OU DEVELOPPER VOTRE ENTREPRISE ?

Des aides financières sont possibles !

La communauté de communes Pays de Fénelon - pour le compte du Pays du Périgord Noir - porte la stratégie Artisanat Commerce et le dispositif « OCMR » (Opération Collective en Milieu Rural) en faveur des commerçants et artisans du territoire.

Quels sont les objectifs de ce dispositif ?

L’opération collective est portée par la communauté de communes du Pays de Fénelon mais pour le compte des 6 communautés de communes du Pays du Périgord Noir.

L’objectif est de soutenir la modernisation de l’outil de travail des artisans et des commerçants du territoire, sous certaines conditions.

Ce soutien se concrétise par des subventions versées aux entreprises, mais peut également concerner des actions mutualisées sur le territoire.

Qui peut bénéficier d’une subvention ?

Pour bénéficier d’une subvention, les entreprises doivent respecter un certain nombre de conditions parmi lesquelles :
-  Etre inscrite au registre du Commerce et des Sociétés, et/ou au répertoire des Métiers.
-  Avoir un chiffre d’affaires < 1 million d’euros HT
-  Pour les entreprises à vocation alimentaire, avoir une surface de vente < 400m²
-  Réaliser au minimum 5000€ HT de travaux éligibles

D’autres conditions existent en fonction du secteur d’activités

Quel que soit votre projet, pour connaitre les modalités et savoir si vous pouvez prétendre à ces aides, n’hésitez pas à contacter Rébécca Dain – chargée de mission développement économique au 06.20.61.13.32 ou par mail fisac paysdefenelon.fr

Une réunion d’information s’est tenue à Salignac le 10 janvier, d’autres réunions seront proposées sur l’ensemble du Périgord Noir.

LE MONDE DES DECHETS VIT SA REVOLUTION

 La loi du 17 août 2015 (loi Royal), relative à la transition énergétique pour la croissance verte comprend plusieurs mesures fortes pour diminuer fortement le poids des déchets ménagers et favoriser la valorisation :
 Réduction de 30 % de l’enfouissement des déchets ménagers d’ici 2020 et de 50 % en 2025 (sacs noirs) ;
 Réduction de 10% de la production totale des déchets en 2025
 Atteindre 55 % de valorisation matière en 2020 et 65 % en 2025 (sacs jaunes et verre) ;
 Généraliser progressivement la tarification incitative (selon le principe pollueur = payeur).

 Pour inciter à atteindre ces objectifs, le législateur a programmé une importante augmentation sur la Taxe Générale sur les Activités Polluantes (TGAP) qui concerne tous les déchets enfouis (sacs noirs) : celle-ci passerait de 16€ la tonne en 2018 à 65€ la tonne en 2025 (soit pour le Sictom du Périgord Noir une augmentation potentielle de 600 000 euros du volume de la TGAP et donc de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères de 10 % par foyer !!).

 Le SMD3 et les syndicats de collecte et de traitement des déchets ménagers ont retenu la mise en œuvre en Dordogne, d’ici 2023, de la redevance incitative (celle-ci tiendra compte de la réelle production de chaque ménage au moyen d’une carte électronique qui ouvrira la trappe du container ordures ménagères).

 Afin d’anticiper les contraintes réglementaires et l’inévitable augmentation des coûts, le Sictom du Périgord Noir met en œuvre de nouvelles modalités de collecte des ordures ménagères :
 Installation progressive (entre 2019 et 2022 sur tout le Périgord Noir) de containers enterrés / semi-enterrés / ou aériens collectés par camion grue ;
 Regroupement des points d’apports volontaires ;
 Rationalisation des circuits de collecte ;
 Suppression des bornes à papier / dès janvier 2019 tous les emballages et les papiers ensemble dans les colonnes jaunes.

Les principaux changements :

 Moins de points d’apports volontaires, plus concentrés (il convient toutefois de rappeler qu’en milieu rural 80 % des habitants utilisent une fois par jour la voiture / et que 75 % des habitants déposent déjà aujourd’hui leurs déchets en voiture) ;
 Une maîtrise des dépenses de fonctionnement liées à la collecte ; donc une maîtrise des coûts pour le contribuable ;
 Un impact positif en terme écologique (moins de containers / moins de sacs jaunes / moins de carburant…) ;
 Un impact positif esthétique (tout particulièrement sur notre territoire hautement touristique, aux paysages remarquables) ;
 Dix communes concernées chaque année par la mise en œuvre des nouvelles modalités de collecte en Périgord Noir.
En 2019 : Borrèze, La Roque Gageac, Proissans, St Amand de Coly, St Crépin Carlucet, St Vincent le Paluel, Ste Nathalène, Salignac-Eyvigues, Vitrac, le boulevard autour du secteur sauvegardé à Sarlat ;
 Le papier et le tri ensemble dans le container jaune en sac dès janvier 2019 et en vrac dans les communes équipées des nouveaux containers ;
 De nouveaux containers de 5m3 / leur nombre tient compte des containers existant actuellement sur chaque commune ;

Sur notre commune : à partir de début mars 2019 il y aura six points de collecte en apport volontaire.
Mais les habitants pourront aussi déposer les déchets dans les containers des communes voisines nouvellement équipées ; Borrèze, St Crépin ou Ste Nathalène….
D’autres territoires sont déjà passés à ces nouveaux modes de collecte et cela se passe bien
Il faut absolument changer de réflexe vis-à-vis des poubelles, tri….compost……car il y a encore 30 à 40% du contenu des poubelles noires qui ne devrait pas y être….et ne parlons pas du tri avec des refus constatés à l’usine de tri de 25 à 50%. On met n’importe quoi dans les poubelles de tri (déchets de chantier…animaux morts etc…). Ce n’est plus tolérable. Il faut changer nos habitudes et porter ses poubelles régulièrement… par exemple en allant faire ses courses….